Si ce débat, prévu le 2 mai, pouvait être aussi animé qu'en 1993...