N°20

(Printemps 2002)

In English

Sur le vif

Le Monde arabe, les USA et l’intégrisme (Caroline Fourest)

Actualité du harcèlement sexuel (Eric Fassin)

 

Nos amis les anti-choix

Lettre à quelques “amis chevènementistes” (Fiammetta Venner )

Jean-Pierre Chevènement séduit bon nombre de laïcs, y compris des militants prochoix, pourtant ses prises de positions sont loin d’avoir la couleur du droit de choisir et laissent même deviner une politique nationaliste autoritaire s’il venait un jour à prendre le pouvoir.

 

La nouvelle rhétorique homophobe (Louis-George Tin)

Autrefois, la rhétorique homophobe était relativement pauvre. Certes, elle disposait d'un lexique assez riche (sodomite, inverti, pédale, tribade, gouine, gousse, etc.), mais elle se contentait d'une syntaxe très rudimentaire, réduite à quelques insultes. Depuis un siècle, et notamment ces dernières années, à l’occasion des débats sur la reconnaissance du couple homosexuel, la rhétorique homophobe a dû se perfectionner. Non pas qu'elle soit plus violente ou plus virulente que jadis, mais incontestablement, elle est aujourd'hui plus sophistiquée. Confrontée aux revendications gaies et lesbiennes, elle a dû notamment euphémiser parfois ses discours tout en les durcissant par le recours aux sciences humaines.

 

Enquêtes et décryptage


Télé-miroir ou télé-mirage ?

Les messages subliminaux identitaires des reality shows (Caroline Fourest ).

Arrivées en force il y a quelques mois, les émissions de télé-réalité représentent un véritable progrès en matière de représentation de modèles identitaires minoritaires (femmes, blacks, beurs, homos et bi) à la télévision. Malgré cela, elles ne résistent pas à une forme de morale où les candidats issus de minorités ethniques ou sexuelles ne jouent que des seconds rôles et semblent dans l’impossibilité de gagner. Cette fois, ce n’est ni le racisme ni la religion qui fondent les règles de la hiérarchie sociale ainsi reconstruite mais l’audimat.

 

Dossier : Prostitution(s) et féminisme(s)


Dans le numéro 17, nous avions ouvert un débat sur la double peine des prostitué/es et la question de savoir s’il fallait ou non accorder un statut légal à la prostitution, nous le poursuivons ici au travers de contributions reflétant la diversité du féminisme à ce sujet. Tout d’abord avec un entretien avec Malka Marcovich, présidente du MAPP (Mouvement pour l’Abolition de la Prostitution et de la Pornographie et de toutes formes de violences sexuelles et sexistes), qui nous explique qu’il existe plusieurs facettes de l’abolitionnisme et pourquoi, selon elle, le MAPP ne développe pas une argumentation anti-prostitué/es. Ce qui ne va pas jusqu’à proclamer la “Solidarité avec les femmes prostitué/es”, comme le titre l’appel lancé par Françoise Guillemaut, sociologue, doctorante à l'équipe Simone-SAGESSE de l’Université de Toulouse, diplômée de santé publique et communautaire et cofondatrice de Cabiria, une association de défense des droits des prostituées. À cheval entre ces deux logiques, nous publions également le témoignage anonyme d’une féministe ayant exercé le métier de danseuse nue. À visage caché, elle nous livre un double regard sur le jugement porté par ses pairs sur son expérience. Le dossier se conclut (provisoirement) par “La grande arnaque échange, spoliation, censure de la sexualité des femmes”, un texte fondamental de Paola Tabet qui analyse la manière dont les hommes s’attribuent le monopole des ressources conduisant les femmes à utiliser le sexe (du mariage à la prostitution) comme une ressource possible.

 

Entretien avec Malka Marcovich (Mouvement pour l'Abolition du proxénétisme et de la prostitution)


Solidarité avec les femmes prostituées (Françoise Guillemault)

Les féministes abolitionnistes ont une position de principe fort légitime : la prostitution est le paradigme de l'oppression des femmes. Ce qui les conduit à lutter pour l'éradication de la prostitution. Pourtant, cette position néglige certains aspects et ne tient pas compte de la réalité des femmes prostituées. Car, si la prostitution n'est ni interdite (c'est une activité privée) ni considérée comme une délinquance, elle est pénalisée au travers de ce fameux "racolage", dont l'estimation est laissée au bon jugement des fonctionnaires de police.

Comme elles disent… (Anonyme )

La grande arnaque

Échange, spoliation, censure de la sexualité des femmes (Paola Tabet )

Dans ce texte (version augmentée de “La grande arnaque. L’expropriation de la sexualité des femmes” Actuel Marx, n° 30, voir note 1), l’auteure examine la place centrale prise dans la plupart des sociétés par l’échange économico-sexuel dans les relations entre hommes et femmes. Le monopole masculin sur les ressources économiques conduit les femmes à utiliser le sexe comme une ressource au travers de formes qui vont du mariage à la prostitution moderne. Dans cet échange asymétrique (qui peut impliquer églement du travail domestique ou procréatif), les hommes donnent un paiement sous une forme ou une autre, et les femmes donnent du sexe. Ce sont les hommes qui contrôlent la connaissance sexuelle ; la connaissance, l’expérience et l’imagination des femmes en matière de sexe sont largement stigmatisées et réprimées. Il s’agit d’un système classiste global qui lie oppression sexuelle (et la violence qui la caractérise), limitation de la connaissance, et exploitation économique. Les femmes travaillent plus que les hommes, mais sont dépendantes d’eux et de l’échange économico-sexuel, et sont privées de leur sexualité. Cette arnaque clôt le cercle de violence et d’exploitation, et de la suppression intellectuelle et physique des femmes.

 

La boîte à outils


L’ordre et le sexe, discours de droite, discours de gauche (C. Guillaumin & C. Capitan )

Nous publions ici un texte paru pour la première fois en 1992, repris dans Femmes et extrême droite (Éd. Golias) qui aura été décisif dans l’histoire de ProChoix et notre volonté de construire une idéologie antidote aux idéologies naturalistes et essentialistes. La façon dont Colette Guillaumin et Colette Capitan — deux grandes auteures féministes — analysent la fonction remplie par l’argument de “nature” dans la création de catégories que l’on va ensuite soumettre à des discours d’ordre est notamment à la base des critères que nous utilisons pour identifier les discours anti-choix.

 

On a vu, on a lu, on en parle


LES BONNES FEUILLES : La Vie Sexuelle en France par Janine Mossuz-Lavau (La Martinière)


ON A LU : Amours égales (Daniel Borrillo et Pierre Lascoumes)- Le sexe et la loi (Emmanuel Pierrat) - Attirances (collectif)- Une morale de minoritaire (Didier Eribon)

ON A VU : Murmures - Strip-teaseuses unissez-vous ! (Julia Query)- La nuit Rose

ON EN PARLE : Pétition pour les Égyptiens - Pétition contre le harcèlement sexuel à l’université - News de novembre à janvier 2002.

 

 
 

ProChoix ?

ProChoix est une revue d'information, d'investigation et de philosophie politique destinée à un usage citoyen immédiat.


Comité Editorial : Fiammetta Venner, Caroline Fourest, Lola Devolder, Flora Bolter, Guillaume Huyez.


Comité de Lecture : Daniel Borrillo, Éric Fassin, Jeanne Favret-Saada, Françoise Gaspard, Christophe Girard, Claude Servan-Schreiber, Didier Eribon, Tristan Mendès-France, Emmanuel Pierrat.


Comité Scientifique : Olivier Fillieule, Michel Tort, Évelyne Pisier, Paola Tabet, Colette Capitan, David Halperin, Janine Mossuz-Lavau, Liliane Kandel.


Correspondants Etrangers
: Russ Bellant (USA), Elena Laurenzi (Italie), Nicole Nepton (Canada), Pia Ranzato (Italie), Al Ross (USA).

 

 

Pour nous lire :

Remplissez ce bon, imprimez et envoyez-le (muni d'un chèque à l'ordre de ProChoix) à l'adresse suivante :

ProChoix, 177 av Ledru-Rollin 75011 Paris


Nom et prénom:

Adresse :

E-mail :

je souhaite m’abonner (1 an)

45 € pour les individu-es (étranger : 54 €)
54 € pour les groupes et institutions (étranger : 69 €)
76 € ou + pour les abonnements de soutien

je voudrais recevoir le numéro 21

(13 € port compris)

Page d'acceuil - Revue - Catalogue - Abonnement - Librairies - News - Association - Historique - Actions - Edition - Films - Centre de doc - T-shirts- Liens

© www.prochoix.org