de octobre 2003

ISLAMOPHOBES ?!

Dans un article intitulé "l'exclusion de deux lycéennes voilées divise l'extrême gauche", Xavier Ternisien et Caroline Monnot attribuent à l'association Femmes publiques des propos qu'elle nie avoir tenus contre ProChoix (voir le rectificatif à paraître dans Le Monde). Selon ces journalistes, une militante de Femmes publiques s'inquiéterait de la "dérive islamophobe" de la revue ProChoix suite à notre dernier numéro sur le voile à l'école, lequel comprenait plusieurs positions — allant d'une pétition en faveur de son acceptation jusqu'à des positions revendiquant le refus d'admettre à l'école les symboles intégristes et sexistes de toutes les religions. Même si cette citation est fausse, l'accusation demeure et elle nous fait froid dans le dos.


L'accusation d'"islamophobie" a une histoire. Elle a été utilisée la première fois en 1979, pour faire taire les femmes qui osaient se révolter contre le régime des mollahs ayant décrété l'obligation de porter le voile. Depuis l'affaire Rushdie, les intégristes londoniens accusent également d'"islamophobie" tous les musulmans libéraux osant demander une interprétation plus moderne de l'islam, notamment concernant l'imposition du voile, la lapidation pour adultère et la peine de mort pour les homosexuels. Bien sûr, cette accusation est aussi utilisée à gauche pour dénoncer le racisme qui s'abrite parfois derrière la critique de l'islam mais ce racisme est bien loin de ProChoix !

Pensé comme un outil de déconstruction des discours essentialistes, racistes et dogmatiques, ProChoix lutte depuis sa création pour la défense des libertés individuelles, notamment des droits des femmes, contre tous les intégrismes (juif, chrétien et musulman). Nous militons depuis six ans pour que l'on ôte les crucifix des salles de classes en Alsace-Moselle et pour que l'on cesse de promouvoir la religion catholique par le biais des aumôneries, encore présentes dans de nombreux lycées publics. La critique de toutes les religions, de leur message homophobe et sexiste en particulier, a toujours fait partie de nos sujets d'enquête et d'analyse. Il est donc bien logique que la question du voile à l'école nous intéresse. Même si, à l'évidence, ce combat est plus difficile à mener. Nous comprenons que l'esprit critique envers la religion musulmane puisse être suspect dans un pays comme la France, où nous devons tous rester vigilants face au racisme, conscient et parfois inconscient. Mais nous regrettons que la peur d'apparaître comme raciste fragilise celles et ceux, musulmans et non musulmans, qui souhaitent résister aux interprétations intégristes et sexistes de l'islam.

Toujours dans cet article, Le Monde écrit que notre dossier avait suscité le mécontentement de Françoise Gaspard et d'Éric Fassin, membres du comité de rédaction de la revue. Si Xavier Ternisien et Caroline Monnot avaient pris la peine de nous interroger, ils auraient pu apprendre qu'Éric et Françoise, comme tous les membres de la revue, sont justement en train de réfléchir à un numéro double (à paraître en novembre) qui puisse nous permettre d'approfondir nos différents points de vue dans la sérénité et sans procès d'intention inutiles. Ce qui ne semble visiblement pas possible dans certaines pages du Monde.

Le comité éditorial de ProChoix

En réaction au MONDE du 08.10.03
Pour lire l'article en entier :
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-337137,0.html

POUR en SAVOIR +, nous vous invitons à lire le numéro 25 de ProChoix

- Voir le sommaire détaillé du numéro 25 sur la laïcité-

 

COMMUNIQUE DE ERIC FASSIN ET FRANCOISE GASPARD

Dans un article sur "L'exclusion de deux lycéennes voilées", Le Monde paru le 8 octobre 2003 évoque "l'association féministe Pro-Choix, qui vient de publier un numéro de sa revue sur le thème "Voile, la laïcité en danger ?", suscitant le mécontentement de Françoise Gaspard et d'Eric Fassin, membres du comité de lecture." Les journalistes qui signent l'article n'ont pas pris la peine de nous contacter. S'ils voulaient simplement faire état de désaccords internes à ProChoix, il suffisait de citer l'éditorial du dernier numéro : "notre rédaction est divisée sur le sujet". En revanche, non seulement nous n'avons jamais parlé de "dérive islamophobe", mais nous nous opposons à l'usage de pareilles accusations. Il serait regrettable que les journalistes parviennent à susciter les querelles dont ils prétendent rendre compte.

Eric Fassin (ENS) et Françoise Gaspard (EHESS)

 

TIRS CROISÉS

Nous vous signalons la parution demain de "TIRS CROISÉS", un livre de Caroline FOUREST et Fiammetta VENNER, le premier à comparer les intégrismes juif, chrétien et musulman sur toutes les questions qui nous intéressent: les femmes, la sexualité, la culture, l'emprise politique et le terrorisme.

A NOTER : Ce livre apporte un éclairage unique, terriblement précieux, sur les débats qui nous agitent en ce moment même. Il a surtout l'avantage de faire voler en éclats les idées reçues et de sortir de la "logique des camps" (pour ou contre le Choc des civilisations !) qui nous engluent depuis des mois en proposant une approche transversale mais sans concession vis-à-vis de tous les intégrismes.

ProChoix-Paris

PRÉSENTATION DE L'ÉDITEUR

Depuis le 11 septembre 2001, le monde vit dans la hantise du terrorisme musulman. Mais ce traumatisme n'a pas permis une réflexion en profondeur sur la source à l'origine de ce terrorisme : l'intégrisme. Quand il l'a fait, le monde occidental a voulu se persuader que seul l'islam pouvait susciter la barbarie. Ce qui a le mérite de rassurer et d'accréditer la thèse du "Choc des civilisations".

Caroline Fourest et Fiammetta Venner se sont plongées dans les documents, les témoignages, les interviews et les textes sacrés. Elles apportent un cinglant démenti à cette illusion en démontrant que sur bien des points (comme les droits des femmes, la sexualité, l'intolérance culturelle ou la violence), le monde dont rêvent les intégristes musulmans ressemble à s'y méprendre à celui dont rêvent les intégristes juifs et chrétiens. Mieux, malgré les apparences d'un choc des religions, leurs actions convergent vers un monde toujours plus instable et de moins en moins sécularisé dont tous profitent.

La véritable ligne de fracture, loin de séparer l’Islam du « reste du monde», pourrait surtout séparer partout dans le monde les démocrates des théocrates — autrement dit les partisans d’une cité ouverte, tolérante et protectrice des libertés individuelles, des fanatiques — fondamentalement d’accord pour prendre la laïcité sous les tirs croisés de leurs fanatismes. Ce livre analytique par son ton et sa méthode, mais explosif par les questions qu’il soulève et les réponses qu’il apporte, est un signal d’alarme pour tous les défenseurs des libertés et de la laïcité.

PARMI LES SUJETS ABORDÉS

- L'islam est-il plus sexiste que le judaïsme ou le christianisme ?
- Loin des fantasmes, quels sont les facteurs géopolitiques pouvant expliquer en quoi l'Islamisme présente une menace autrement plus globale
malgré les ressemblances existant entre les trois intégrismes ?
- Le voile est-il une prescription religieuse ou une obligation intégriste ?
- Quel rôle joue l'"accusation d'islamophobie" dans le débat public ?
Comment ce concept, pensé par des intégristes contre des féministes, a-t-il atteri à gauche — quitte à censurer toute critique laïque de l'Islam ?
- Qui est TARIQ RAMADAN ? Pourquoi séduit-il autant ?
- Que veut l'UOIF et son Conseil européen de la Fatwa, présenté comme modéré mais qui approuve les attentats kamikazes !?
- Les islamistes ont-ils le monopole de la violence et des attentats- suicides ? Quels sont leurs atouts et pourquoi bénéficient-ils d'alliés à l'extrême droite comme à l'extrême gauche ?
- Les intégristes des trois religions sont-ils en guerre ou convergent-ils vers un monde toujours plus fanatique ?
- La laïcité est-elle réellement en danger ? Comment résister ?

COMMENT SE PROCURER LE LIVRE


Toutes les réponses à ces questions sont dans TIRS CROISÉS (Ed.
Calmann-Lévy, 426 pages), disponible dans toutes les bonnes librairies à
partir du 21 octobre ou sur amazon.

Format 150x230 / Codification : 5174941
ISBN : 2702133045 EAN : 9782702133040

 

• Les NEWS 2003 ; 2002 ; 2001 ; 2000