du 22/09/04

Prohijab à l'assaut de l'Europe

Ce mercredi 22 septembre, pour rencontrer un maximum de fanatiques islamistes et de partisans du voile, il faudra être au parlement européen.

Le Parlement européen est-il en train de devenir une auberge de jeunesse pour intégristes ? Le 5 mars dernier, la députée Verte Halima Boumédienne (non réélue depuis) y avait accueilli les représentants de l’association de Tariq Ramadan, Présence musulmane, histoire de fêter dignement la Journée de la femme en compagnie de prosélytes de la lapidation. Le 22 septembre prochain, ce sera au tour de Prohijab, un collectif initié par des Frères musulmans anglais pour exercer un lobbying européen en faveur du voile, de s’y offrir une surprise party. Ou plutôt un « séminaire de pression sur le Parlement Européen », dixit le site Prohijab.net. Cette fois, c’est Caroline Lucas, une députée verte britannique, qui leur déroulera le tapis rouge.

Ce collectif réunissant des associations islamistes et des ONG « antiracistes »* a été créé le 14 juin dernier à Londres, avec pour objectif de « lancer une campagne nationale et internationale pour la protection du droit de toute femme musulmane de porter le Hijab (foulard islamique) en accord avec ses croyances et pour la protection du droit de chaque femme de s’habiller avec toute la pudeur et le confort qu’elle désire. » Il s’agit concrètement d’ « exercer des pressions » afin « d'amener le Parlement européen à voter en faveur de la liberté de religion et de la pratique des instructions religieuses ». Directement visée : la loi française sur le voile.

L’organisation a décidé d’ « encourager la participation de tout individu, organisation, institution ou Etat soutenant ses objectifs […] qui interviendront pour convaincre les représentants au Parlement européen ». Le profil du poste suit : « Ces individus seront constitués d'instituteurs, de méres de famille, de jeunes filles, de psychiatres, de decideurs, d'activistes des droits de l'homme, de commandeurs religieux, de chercheurs ». Prohijab entend notamment « correspondre avec les parlementaires britanniques et européens afin de s’assurer de leur position concernant l’interdiction du port du Hijab, et mobiliser ceux qui s’y opposent par conviction ou principe ». Plusieurs députés britanniques ont déjà mordu à l’hameçon : Glyn Ford (socialiste), Jean Lambert (vert), la baronne Sara Ludford(libérale).

Otages français détenus en Irak ou pas, les réseaux qui se battent contre la loi sur les signes religieux à l’école publique sont donc loin de faire profil bas, comme ils voudraient le faire croire. Le mentor de Prohijab, Youssef al Qaradhawi, est celui qui s’est le plus démené pour présenter la loi française comme une agression envers l’Islam sur les chaînes arabes — en particulier sur Al-Jazira, où il anime l’émission religieuse la plus regardée. Un temps présenti pour devenir le Guide suprème des Frères musulmans, il a préféré décliner l’offre pour se consacrer à son travail d’islamisation en Europe, en tant que président du Conseil européen de la Fatwa, l’organe mise en place par l’UOIF pour rendre des avis religieux correspondant à la réalité européenne.

Al Qaradhawi a surtout profité de ce poste pour délivrer une fatwa approuvant les attentats-kamikazes, y compris contre des civils, au motif que « les soi-disant civils [israéliens] sont des soldats de l'armée des fils de Sion » et que « même avec le temps, des soi-disant civils ne cessent pas d'être des envahisseurs, des oppresseurs malfaisants et tyranniques. » (extrait de la 11ème session du Conseil européen de la Fatwa tenue à Stockholm en juillet 2003). Lors de la Conférence islamique (une organisation crée pour contrebalancer la ligue arabe, jugée trop laique), il a également déclaré : « Afin de combler notre retard, nous devons fabriquer une bombe nucléaire, comme l'a fait le Pakistan et comme le fait peut-être l'Iran »

C’est ce grand partisan de la détente, par ailleurs théologien ultra-radical servant de référence aux Frères musulmans, qui a inauguré le premier colloque de Prohijab en compagnie de Tariq Ramadan le 12 juillet dernier à Londres. Comme les Frères connaissent décidement du beau monde, le colloque s’est déroulé à l’hôtel de ville, sous le haut patronnage du maire de Londres, Ken Livingstone… Certains travaillistes ont tout de même grincé des dents en voyant l’un des leurs serrer chaleureusement la main du cheikh Qaradhawi. D’autant que les médias venus l’interviewer en marge du Congrès n’ont eu qu’à poser une question sur les Israéliens — que Qaradhawi confond systématiquement avec les Juifs, pardon, les « fils de Sion » — pour l’entendre déclarer qu’il était hors de question d’inclure des Juifs dans le dialogue inter-religieux car «il n'y a pas de dialogue entre nous et les Juifs, hormis par le sabre et le fusil ».

Qu’on se rassure, le théologien n’est pas totalement allergique à l’oecumisme. Lui et ses troupes de Prohijab devraient très bien s’entendre avec les chrétiens intégristes de la Comece, l’organisation vaticane créée pour faire pression sur les parlementaires européens en vue de négocier une Constitution (et un article 51) favorables aux religieux afin — à terme — d’avoir la peau du modèle laïque européen.

 

* La Campagne du Hijab a déjà le soutien de nombreuses organisations nationales et internationales dont Liberty, l’Assemblée Nationale Contre le Racisme (the National Assembly Against Racism, NAAR), la Fédération des Organisations Islamiques d’Europe (The Federation of Islamic Organisations in Europe, FIOE), le Conseil Musulman de Grande-Bretagne (The Muslim Council of Britain, MCB), le Forum Islamique Européen (Islamic Forum of Europe, IFE), la Société Islamique de Grande-Bretagne (Islamic Society of Britain ISB), et la Fédération des Société Islamiques Etudiantes de Grande-Bretagne (The Federation of Student Islamic Societies in the UK, FOSIS).


Fiammetta VENNER

Paru dans Charlie Hebdo du 22 septembre 2004

 

 

Page d'acceuil -- Revue --- Catalogue -- Abonnement -- Librairies -- News -- Association --- Historique --- Actions -- Edition -- Films -- -Centre de doc --- T-shirts ---Liens

© www.prochoix.org