Une Campagne

 

A LIRE

Pourquoi cette campagne ?

Le classement

 


Dominique Dord

Député depuis 1997. UDF. Savoie 1ere.


Contre le PACS ... et les homosexuels


Député UDF de la 1ère circonscription de Savoie depuis juin 1997, vice-président du Conseil général et Conseiller régional Rhône-Alpes, Dominique Dord est sans doute l’un des premiers bénéficiaires du PaCS. Ce débat lui a en effet permis de se répandre dans les médias, de sortir d’un anonymat qui lui allait pourtant si bien.

Par ailleurs, sa croisade contre le PaCS n’a rien d’étonnant puisque Dominique Dord est l’un des responsables d’Oser la famille, un groupe inter-parlementaire réunissant les députés les plus à droite sous la houlette de Christine Boutin. Sa campagne a commencé par une tribune du Figaro (10/9/98) intitulée "PaCS : un mauvais projet". On pouvait y lire : “Si le PaCS était instauré au nom de l'égalité entre les citoyens, il deviendrait alors très vite impossible, incohérent, voire illégal de refuser aux contractants d'un PaCS la possibilité d’accueillir et d'élever des enfants (...) On sacrifierait alors le droit de l'enfant au profit d'un droit à l'enfant, comme si nous ne mesurions pas tous les jours les dégâts causés, chez de nombreux pré et post-adolescents, par l'absence d'image du père ou par la désintégration des familles. Dans un siècle où tout devient possible, même les choix les plus déraisonnables, ne jouons pas les apprentis sorciers ; ne déstabilisons pas les principes fondamentaux du développement social et les symboles les plus forts de notre civilisation”. Très présent dans le dispositif d’obstruction, il fut toujours prêt à défendre un amendement anti-PaCS. “Le PaCS paraît une ‘patate chaude’ que l'on se refile de la mairie à la préfecture au tribunal d'instance et pourquoi pas demain, à la direction des services vétérinaires...” a-t-il demandé avec un sens de l’humour tout personnel. Le dimanche 8 novembre, après qu’un député de gauche, Jean-Claude Lefort, ait critiqué l’opposition, Dominique Dord s’énerve : “Chacun appréciera le morceau de bravoure de M. Lefort, qui vient de psychanalyser l’opposition en projetant sur elle ses propres fantasmes. Une imposture de type stalinien !” C’est à Chambéry que nous devons la naissance de ce gérant de société (SARL Dominique Dord Communication) d’une quarantaine d’années. Après des études à Lyon III (cette faculté désormais célèbre pour abriter des études indo-européennes), un DECS, un DESS de droit des affaires et fiscalité, un diplôme de juriste en conseil d'entreprise et un passage à l’ISA, Dominique Dord a exercé tour à tour les fonctions de juriste conseil d'entreprise, président de France Neige international, directeur de marques chez L'Oréal (1985-1987), directeur de communication à Sciences Com' et Nautilus Production (1988). Ancien assistant parlementaire de Michel Barnier (1984), il a un temps été député suppléant de Gratien Ferrari (1993-1994). Avec tout ça il a tout de même trouvé le temps de se marier et d’être père de quatre enfants. La répartition des rôles entre hommes et femmes dans les bonnes vieilles familles traditionnelles, ça a du bon !



Contre le droit des femmes à disposer de leur corps

A voté contre la réforme de l'IVG et de la contraception du 5/12/2000.

A LIRE AUSSI

Le classement des autres députés anti-choix

Présentation de cette campagne

Abstention : piège à cons ! Le menu de notre campagne pour un vote anti-Le Pen entre les deux tours des présidentielles !

Les + et - des candidats aux présidentielles

 

Une Campagne

Page d'acceuil - Revue - Catalogue - Abonnement - Librairies - News - Association - Historique - Actions - Edition - Films - Centre de doc - T-shirts- Liens

© www.prochoix.org